Recherche

Courir, un pas à la fois

Tag

ultra

La recette gagnante

À l’approche d’une course importante, plusieurs s’entraînent pendant des mois en suivant à la lettre un plan précis, très demandant, parfois contraignant. « J’ai une sortie de tant de kilos à faire aujourd’hui. » « Je dois faire des intervalles X et Y. » Lire la suite

QMT 100K: l’expérience commence à payer

Ça fait déjà 10 heures que je mets en pratique tous les précieux trucs acquis il y a un mois auprès d’Hélène Dumais. Dont celui de ne pas utiliser les dragonnes de mes nouveaux bâtons en carbone, histoire de pouvoir lâcher prise rapidement si l’un des deux restent pris quelque part. Finalement, dragonne ou pas, ça peut briser pareil, un bâton en carbone. Et juste au moment où j’en aurai le plus besoin, c’est-à-dire avant de monter le mont Sainte-Anne avec déjà 73 km et 3000 mètres de dénivelé dans les pattes. Houston, we’ve got a problem! Lire la suite

Ce que ça prend et d’où ça vient

Qu’est-ce que ça prend pour finir un ultra? Pourquoi suis-je maintenant capable de courir pendant plus de 24 heures d’affilée, alors que je peinais à finir ne serait-ce qu’un demi-marathon il y a de cela trois ans à peine? Et surtout, ça vient d’où? Lire la suite

All in!

J’ai pratiquement toujours été conservateur dans mes ultras. Je pars généralement mollo et j’ouvre la machine vers la fin, si ça va bien. Mais jamais au point de franchir le fil d’arrivée en ayant l’impression que j’ai VRAIMENT tout donné. Samedi dernier, lors du 50K de Bear Mountain, j’avais le goût de faire les choses différemment. Le goût d’y aller « all in » et d’avoir mal. Pour voir ce que je vaux vraiment. J’en ai eu pour mon argent. Lire la suite

Courir au sommet des volcans

Voyager pour courir. C’est ce que je souhaitais faire depuis longtemps. Mon désir passera du rêve à la réalité dans trois petits mois et demi. Le projet, un peu fou, pour ne pas dire beaucoup: le 100K du Fuego y Agua sur l’île d’Ometepe, au Nicaragua. Lire la suite

Pas de fun? J’abandonne!

« N’abandonne jamais! » Je m’étais répété cela des dizaines de fois avant de terminer de peine et de misère mon 80K d’Harricana, l’an dernier. Ce matin, cette belle phrase m’est passée par la tête, mais je l’ai finalement remplacée par: « Pas de fun? J’abandonne! » Mon premier DNF (Did not finish) à vie, c’était aujourd’hui. Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑