Ça faisait vraiment longtemps (lire : trois semaines) que je ne m’étais pas lancé dans un plan de marde. Avec toutes les courses annulées, les trails encore fermées et l’impossibilité de courir en gang, je me suis dit que ce serait une bonne idée de me clancher un 50 km sur route. Question de me changer les idées et de me tester en même temps, tant physiquement que mentalement. Après une vingtaine de kilomètres, j’ai réalisé que ce n’était pas l’idée du siècle. Pour tout dire, je m’emmerdais royalement. Lire la suite