Recherche

Catégorie

Récit

Le Festival du D+: quand l’obligation devient une partie de plaisir

Je déteste me sentir obligé d’aller courir. La vie est tellement remplie d’obligations qu’il ne faut surtout pas qu’un loisir devienne un fardeau! Mais à quatre semaines d’une grosse course, je dois me donner les moyens d’apprécier mon expérience le plus possible. Et quand la course en question comprend près de 8000 mètres de dénivelé positif sur seulement 93 kilomètres, mieux vaut avoir un minimum de préparation! Lire la suite

Publicités

[Vidéo] Une petite brise présidentielle

J’adore aller jouer dans les White Mountains en hiver. Mais il faut bien choisir sa journée parce que la météo peut être vraiment intense, surtout dans la chaîne Présidentielle. Dimanche matin. Météo parfaite au programme. Quelques degrés au-dessus de zéro et aucun vent. À la base, du moins… Lire la suite

Bromont Ultra 80K: hymne à l’amitié

Il y a les amis. Et il y a les amis de trail. Ceux-là sont dans une classe à part. Ils partagent ta passion. Ils comprennent exactement ce que tu vis. Ils t’ont vu plus d’une fois vulnérable, après une éternité passée dans les sentiers. Lire la suite

Harricana 125K: c’est fait!

Une affiche annonce qu’il me reste 80 km avant de franchir le fil d’arrivée. « Oh wow, juste ça! » que je me dis, le plus sérieusement du monde et sans aucun brin d’ironie. Ça m’a pris deux ou trois secondes pour réaliser à quel point il faut être en train de courir une distance complètement folle (et être un peu fou soi-même) pour avoir une réaction comme la mienne. « Juste » 80 km à faire… Lire la suite

Respect, messieurs les 10 présidents!

La traversée de la chaîne Présidentielle est considérée comme l’une des randonnées d’une journée les plus difficiles des États-Unis. Je ne l’avais jamais parcourue au complet. Qu’à cela ne tienne, je m’étais mis en tête de la faire… aller-retour. Question de repousser une fois de plus mes limites… et d’éviter d’avoir à prendre une navette pour revenir à mon auto! Lire la suite

QMT 100K: l’expérience commence à payer

Ça fait déjà 10 heures que je mets en pratique tous les précieux trucs acquis il y a un mois auprès d’Hélène Dumais. Dont celui de ne pas utiliser les dragonnes de mes nouveaux bâtons en carbone, histoire de pouvoir lâcher prise rapidement si l’un des deux restent pris quelque part. Finalement, dragonne ou pas, ça peut briser pareil, un bâton en carbone. Et juste au moment où j’en aurai le plus besoin, c’est-à-dire avant de monter le mont Sainte-Anne avec déjà 73 km et 3000 mètres de dénivelé dans les pattes. Houston, we’ve got a problem! Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑