Contrairement à mon habitude, je n’utiliserai pas des centaines de mots pour décrire mon premier ultra de l’année, le Bear Mountain 50K. Cette fois, j’ai tout filmé à l’aide de ma nouvelle Go Pro. Ça donne une petite vidéo de cinq minutes que l’on peut visionner en cliquant ici. J’ai aussi diffusé plusieurs photos sur ma page Facebook.

Mais pour ceux qui préfèrent les mots, en voici quelques-uns. Après des crampes aux jambes pendant le 45K de l’UTMA en juin l’an dernier, puis d’interminables maux de ventre pendant le 80K d’Harricana en septembre, disons que j’espérais bien vivre un ultra sans trop de problèmes. Et c’est exactement ce qui s’est produit!

Aucun pépin du début à la fin, malgré la pluie qui est tombée en continu et qui a transformé les sentiers en torrent de bouette.

C’est vraiment très encourageant pour la suite! Prochaine course: le 53K de Gaspésia à la mi-juin.

Publicités